Dans cet article vous allez découvrir ma méthode personnelle pour transférer une image sur du métal. Par le passé j’effectuais mes transferts sur bois ou sur métal en utilisant la technique du papier de soie, comme expliqué dans mon précédent tutoriel :

Transférer une image sur du bois ou du métal

Suite à ces nombreux transferts effectués avec succès…principalement pour rénover des pupitres de machines, j’ai voulu optimiser la technique pour avoir un résultat PARFAIT, et pour ne plus avoir à coller ce délicat papier de soie lors de l’impression. 🙄

J’ai donc expérimenté pour trouver MA propre solution….. Et la voici !

Vous verrez la qualité finale est meilleure qu’avec le papier de soie…..et le second intérêt de ma technique est qu’on peut imprimer des plaquettes courbes !!!!! C’est le cas dans l’exemple que je vous présente (Rénovation des plaques d’un plateau diviseur).

Allez, feu : J’ai envie de vous montrer, on y va ?? 😀

LE MATERIEL pour transférer une image sur du métal :

Direction le magasin de loisirs créatifs, ou vos sites de vente favoris ! Vous aurez besoin du matériel suivant :

  • De la résine époxy haute transparence et traitée anti-UV. (Il en faut TRES PEU : environ 2 ml pour cet exemple).
  • Du papier transparent pour imprimante jet d’encre. PRENEZ BIEN CELUI EN PHOTO CI DESSOUS, pour l’instant c’est le seul qui m’ait donné entière satisfaction !!
  • …Quoi d’autre ? euh…
  • Ah oui bien sûr, un support pour recevoir l’image : plaque d’aluminium ou autre.
  • Et pour finir : l’image à transférer !
  • En option : un peu d’acétone pour un éventuel nettoyage de taches de résine fraiche.
matériel et ingrédients pour transférer une image sur du métal

PREPARATION DU SUPPORT

L’avantage de ma méthode est que nous allons transférer uniquement l’encre sur le support. Nous allons donc obtenir une grande transparence dans le transfert ainsi que des couleur très profondes. Par conséquent il sera plus que jamais nécessaire de soigner la finition du support destiné à recevoir l’image. La finition avant transfert devra être parfaite.

Dans mon exemple j’ai refait les plaquettes d’identification d’un plateau diviseur. J’ai donc refait des plaquettes en aluminium aux dimensions des anciennes. J’ai aussi percé les trous avant transfert.

transférer une image sur du métal : préparation des plaques support en aluminium

PREPARATION DE L’IMAGE à transférer sur le métal

Comme je le disais, je cherche à refaire mes plaquettes d’identification à l’identique, mais d’aspect neuf ! J’ai donc scanné les plaquettes d’origine dans mon scanner/imprimante :

transférer une image sur du métal : plaquettes d'origine scannées

L’avantage du scanner est qu’il va nous générer une image à l’échelle réelle de nos plaquettes. Nous allons donc pouvoir dessiner à l’ordinateur directement par dessus, puis imprimer à la même échelle. Lors du scan une résolution de 300 ppp sera bien adaptée.

Bon….elles sont bien massacrées mes plaquettes non ? Je vais les redessiner entièrement ! 😛

Pour mes dessins et retouches d’images sur ordinateur j’utilise le logiciel GIMP, qui est gratuit et très puissant. Après quelques heures de dessin sur ordinateur, voici le résultat : Des images reproduisant exactement celles d’origine.

Après avoir dessiné mes images, il va falloir les inverser. En effet ma technique impose de plaquer l’image face avant contre le support comme le montre l’image ci-dessous. Ce sera donc la face arrière de l’image qui sera visible à la fin du procédé.

Comment transférer une image sur du métal, sens d'impression avant transfert

L’image à imprimer est donc la suivante :

Comment transférer une image sur du métal, image inversée prête pour l'impression.

IMPRESSION de l’image à transférer

Votre image est prête ? Vous l’avez bien inversée ? Dans ce cas vous allez pouvoir l’imprimer sur le papier transparent ! Le papier transparent a un sens d’impression. En effet, il a une face préparée pour recevoir l’encre de l’imprimante, alors que l’autre face du papier ne l’est pas. La face destinée à recevoir l’encre (le recto) est légèrement collante.

Dans tous les cas reportez-vous à la notice de votre papier transparent !

Une fois vos images imprimées vous pourrez les découper si besoin. En effet dans le cas de petites pièces comme mes plaquettes de machines, il peut être laborieux de positionner correctement une grande feuille en face d’une toute petite plaquette.

TRANSFÉRER UNE IMAGE SUR DU MÉTAL : C’est parti !!!!

Nous allons mélanger une toute petite quantité de résine (même pas une noisette). Ensuite, étaler cette résine epoxy sur la plaquette alu, puis mettre la feuille de papier transparent dessus, face imprimée contre la résine. La couche de papier transparent en contact avec la résine va alors blanchir, puis redevenir transparente au bout de plusieurs minutes. Dès lors que le papier est redevenu transparent il ne faudra plus bouger le papier car la résine va commencer à « pomper » l’encre. Vous risqueriez alors de générer des bavures !

Comment transférer une image sur du métal : réaction blanche du papier au contact de la résine.
Réaction blanche temporaire lors du contact du papier transparent avec la résine.

Laissez polymériser toute une nuit.


C’est là que la magie opère : la résine va littéralement pomper en quelques heures l’encre de l’image !


Pour avoir une bonne qualité d’impression finale sans bavure, il faut que le papier soit bien bien bien plaqué à l’alu, avec le moins épais possible de résine epoxy en dessous, et surtout PAS de bulles !! Prenez soin de créer le moins de bulles possible lors du positionnement du papier sur la résine.
Lors de la polymérisation on peut utiliser du scotch, de la mousse et un poids dessus ou tout autre subterfuge pour maintenir le papier PLAQUÉ SUR TOUTE LA ZONE A TRANSFERER…. libre à vous de trouver le mieux adapté à votre cas.

Quand la résine est bien polymérisée vous pouvez décoller le film transparent en tirant sur un angle, ca vient absolument tout seul !

Vous aurez alors dans une main une plaquette avec une magnifique image transférée dessus, dans une infime couche de résine, et dans l’autre main une feuille de transparent totalement vierge sans aucune trace de l’impression.

RESULTAT du transfert

Voici le résultat avec les 3 plaquettes positionnées provisoirement sur le plateau diviseur :

La finition laissée lors du retrait du papier transparent est lisse et brillante.

Elle supportera les produits chimiques de l’atelier : huile, contact temporaire avec les solvants de type alcool ou acétone sans décolorer. Bien entendu il sera possible d’effectuer un glaçage bombé en appliquant une couche de résine supplémentaire après avoir fini de transférer votre image sur du métal. Pour cela vous devrez préalablement poncer très légèrement votre plaque au papier fin. Vous obtiendrez le résultat suivant :

Vous connaissez maintenant tous mes secrets pour transférer une image sur du métal avec succès !

A VOUS DE JOUER !!!